Le droit de grêve en prend encore un coup...

Publié le par MJS 12

     Pour toute réponse à la mobilisation massive de la fonction publique du jeudi 15 mai 2008, Nicolas Sarkozy a choisi la provocation. Il a en effet annoncé qu'un projet de loi pour instaurer un "droit à l'accueil des enfants" les jours de grève dans les écoles primaires et maternelles serait déposé d'ici cet été. Tout en soulignant le "dévouement des enseignants", N. Sarkozy a ainsi repris les principes du SMA (Service Minimum d'Accueil) que Xavier Darcos avait expérimenté en janvier dernier.
     Minimisant les conséquences inhérentes à la grève, qui est rappelons-le une liberté fondamentale que nous garantit notre Constitution, N. Sarkozy se veut le défenseur du "droit au travail pour les familles qui n'ont pas les moyens de faire garder leurs enfants les jours de grève".
     Le MJS 12 soutient la fonction publique dans son combat contre un gouvernement qui ne cesse de l'attaquer, et se dresse unanimement face à cette nième provocation du président et du gouvernement.
     Faire grève étant également préjudiciable pour les enseignants (ils ne sont pas payés ce jour là), le MJS 12 refuse que le poids de la grève soit ainsi réduit et dénonce ce mépris affiché du gouvernement et de Nicolas Sarkozy face à des revendications qu'ils ne veulent pas prendre en compte.

                                                                                                                                                      MLM

Publié dans France

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Cyril DELMAS 06/06/2008 13:22

Il est vrai que depûis que la droite est au pouvoir (et certain save que je les es soutenu à une période, mais en voyant que c'est pour les classe riche et rien pour la france d'en bas bien on réfléchi a deux fois) bref depuis je voie que la france et la vie des français est devenu de plus en plus facile, ainsi notre liberté d'expression est entrain de se détérioré de plus en plus...